Rameur : quand respirer ?

Le rameur est un appareil de fitness qui vous permet de muscler tout votre corps en même temps. C’est d’ailleurs l’un des plus complets dans ce domaine. Renforcement musculaire de tout le corps ou d’une zone précise, le rameur se décline en différents modèles afin que tout un chacun puisse trouver chaussure à son pied. Afin de maximiser le renforcement, il est souvent conseillé de porter des charges lourdes comme des haltères. Si ces séances d’entraînement vous demandent beaucoup d’efforts, vous aurez également besoin de savoir respirer pendant vos exercices. Comment procéder ? Vous saurez tout dans cet article.

Dans notre top 6, vous trouverez notre meilleure sélection de rameurs du marché.

L’optimisation des échanges gazeux

Durant vos exercices de musculation, vous aurez besoin de bien réguler votre respiration. Ce processus vous permet entre autres de favoriser les échanges gazeux puisque durant l’effort, vos muscles consomment une plus grande partie de l’oxygène octroyée par l’activité respiratoire. Cela assure également à l’organisme une meilleure performance. Effectivement, le fait d’inspirer et d’expirer profondément aide à l’évacuation de tout le CO2 tout en refaisant le plein d’oxygène.

La maîtrise de l’appareil respiratoire

Plusieurs techniques vous permettent de bien maitriser votre appareil respiratoire à savoir :

  • La respiration par le ventre : mettez-vous sur le dos puis remontez lentement vos jambes. Placez une main sur le ventre puis l’autre sur la poitrine. Assurez-vous que c’est votre ventre qui gonfle lors de l’inspiration et non votre poitrine.
  • L’expiration : durant l’effort, l’expiration vous aide à réoxygéner vos tissus musculaires. Si vous utilisez des accessoires tels que des haltères ou si vous travaillez sur un banc de musculation, inspirez profondément lorsque vous saisissez la barre puis expirez quand vous la montez. Il est très important de suivre le rythme des montées et des descentes en répétant ces exercices d’inspirations et d’expirations.
  • Avec le nez et la bouche : inspirez par le nez puis expirez par la bouche. Ce procédé régule de manière optimale la tonicité de vos vaisseaux sanguins tout en les dilatant. En effet, si vous inspirez par le nez, votre sang sera mieux oxygéné et pourra participer grandement à vos efforts.

La bonne respiration

Si les tissus musculaires sont bien oxygénés, vous pourrez tenir plus longtemps et réaliser plus d’exercices. De même, vos entrainements pourront être effectués dans les meilleures conditions. Il ne faut en aucun cas négliger ces exercices de respiration, qu’importe le type d’entrainement que vous pratiquez. Dans la pratique, si vous faites travailler vos jambes lors des squats ou des flexions, faites en sorte de respirer dès que vous les pliez et d’expirer quand vous les remontez. Pour les abdominaux, inspirez au moment vous allez vous allonger et expirez dès que vous remontez.

Si vous n’avez pas encore trouvé le rameur qui répond à la perfection à vos attentes et qui pourrait vous aider à atteindre vos objectifs, nous vous conseillons de consulter dès maintenant notre rubrique dédiée aux tests et avis.

Rameur : quand respirer ?
Notez cet article
muscleshop.fr