Pomme de terre – combien de protéine dans une pomme de terre ?

Nous trouvons la pomme de terre dans diverses cuisines au quotidien. La plupart sont dans les aliments à grignoter comme les chips et les frites. Tout le monde peut en consommer à toute heure et à toute circonstance. Pour les sportifs, la consommation de pomme de terre peut être plus qu’un rassasiement de la faim. En effet, on parle d’un des légumes les plus riches en protéines.

Dans le domaine de la musculation, la teneur en protéines ainsi que d’autres nutriments ne sont pas à prendre à la légère. C’est pourquoi dans l’établissement d’un régime sain et adapté à la discipline, nous avons dégagé les apports nutritionnels de la pomme de terre.

Combien de protéine dans la pomme de terre ?

La quantité de protéines dans la pomme de terre dépend de la méthode de cuisson. Cuite à l’eau, elle vaut en moyenne 1,8 %. Cuite au four, elle augmente jusqu’à 2,5 %. Pour la friture, la teneur varie entre 1,8 et 2,5 %. La valeur énergétique est également fonction de la technique de cuisson. Elle apporte 80,5 kcal dans l’eau bouillie contre 89,4 kcal au four.

Une pomme de terre est classée par calibre selon son poids : 80 g pour les petits, 160 g pour les moyens et 320 g pour les gros. Contrairement aux apports nutritionnels de la patate douce, ceux de la pomme de terre ne sont pas liés à la coloration. Quoi qu’il en soit, une chair avec plus de violet contient plus d’anthocyanines.

Principes actifs et propriétés dans la pomme de terre

La pomme de terre se distingue surtout par sa teneur en vitamine B6, en glucides et en potassium. La pyridoxine vaut environ 0,34 mg dans 100 g, une proportion largement supérieure à tous les légumes. Le besoin journalier est de 2 mg. La vitamine B6 participe la production d’énergie et à la réduction de la fatigue. En effet, elle intervient dans la synthèse de divers composés protéiniques comme la cystéine et l’homocystéine. Elle participe également à la formation des globules rouges et à la régulation hormonale. La lutte et l’élimination des toxines dans les artères et le cerveau représentent d’autres particularités de la pyridoxine.

Les 16,7 % de glucide sont destinés à multiplier vos réserves énergétiques. Vos muscles ne sont pas les seuls en avoir besoin. Les cellules du cerveau en consomment également pour l’efficacité du système cognitif. Les fibres alimentaires : à la même quantité que les protéines (1,8 %), ces substrats vont vous aider à maintenir votre et à réguler la faim.

100 g de pomme de terre contient aux alentours de 363 mg de potassium. Ce minéral occupe un rôle capital dans le bon fonctionnement du système nerveux. Les contractions musculaires nécessitent les mouvements des éléments comme le potassium. À cela s’ajoutent les 5,83 mg de calcium, les 17,3 mg de magnésium et les 20,2 mg de sodium. Plus vous ingurgitez de ces nutriments, votre endurance sera boostée. Les 78,3 % d’eau sont destinés à vous rafraîchir et à récupérer rapidement après les efforts.

Nutriments les plus importants

  • Les anthocyanines : ils complètent les actions de la pyridoxine dans l’élimination des substances toxiques à l’organisme. Les anthocyanines se comptent parmi les plus actifs pour neutraliser et évacuer les radicaux libres. Ils aident en même temps à la prévention du cancer et du vieillissement cellulaire.
  • Le phosphore : on trouve de 37,2 mg de phosphore dans 100 g de pomme de terre. Le renforcement des os doit accompagner le développement des muscles. 80 % du phosphore dans le corps est combiné au calcium pour former et durcir les os et les dents. Le 20 % restant intervient dans le métabolisme des énergies du sucre.

Que vaut une portion de pomme de terre ?

1,8 % de protéines et 1,8 % de fibres sont à profiter dans une portion de pomme de terre. À cela s’ajoutent environ 78 % d’eau et une énergie aux alentours 85kcal. Sa consommation vous privilégie en même temps des minéraux et des vitamines indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.

Pour la pomme de terre, la préparation et la cuisson ont un impact sur le goût et la saveur. Vous pouvez consommer en parallèle d’autres aliments protéinés comme la caséine afin de diversifier les vertus.

Un aliment idéal pour la musculation ?

La pomme de terre est décrite surtout comme étant une importante source d’énergie. Elle peut être consommée toute l’année. Pour vos séances de musculation, elle saura booster l’apport en protéines, en eau et en glucides. Elle améliore la performance du système cardiovasculaire et la régulation du flux sanguin.

Rodrigue Albanaise

Rodrigue Albanaise, rédacteur en chef du site Muscleshop.fr ! Je suis diplômé d'un master en nutrition mais aussi d'un STAPS depuis 10 ans.

muscleshop.fr ®