Insecte – combien de protéine dans un insecte ?

Nutrition Legrand Valérie Mis à jour le 15/05/2020

Les protéines sont comme un carburant pour notre organisme. En consommer dans les quantités nécessaires devient alors inévitable. Afin de combler alors ses besoins journaliers en protéines, on mange des légumes, des fruits, de la viande, des céréales. Mais s’il y a un aliment particulièrement riche en protéines, l’insecte figure en tête de liste. Une excellente source de protéines animales effectivement, l’insecte s’avère aussi des plus pourvus en acide gras de qualité, mais aussi en vitamines et minéraux. Pour les sportifs, l’insecte serait une nouvelle source de protéines des plus intéressantes.

Combien de protéines dans l’insecte ?

Les insectes sont pleins de protéines et on recense plusieurs espèces comestibles dont l’apport en protides figure parmi les meilleurs. Dans un insecte d’ailleurs, les études menées par les spécialistes ont démontré la présence de tous les acides aminés essentiels. Ces derniers étant connus pour leurs actions sur le renforcement et la récupération musculaires, les sportifs ont tout intérêt à en consommer. Il faut savoir alors que les insectes cultivés présentent une teneur en protéines des plus élevées, à raison de 75 % de leurs poids secs. Avec le grillon par exemple, cet insecte contient 3 fois plus de la protéine contenue dans un steak à poids égal. En effet, dans 100 g de grillons cuits, on retrouve 60 g de protéines. Pour les criquets et les sauterelles, la teneur en protéines est de 14 à 30 g dans une portion de 100 g. Les apports en protéines des insectes varient cependant selon leur croissance, de la qualité de leur alimentation, mais aussi de leur mode de cuisson (: cru, cuit, frit, séché…). À titre d’exemple, le criquet domestique offre une teneur en protéines à raison de 55 à 66 g par portion de 100 g, contre 30 g en moyenne dans les criquets nourris à l’état sauvage.

Principes actifs et propriétés dans l’insecte

Chenilles, grillons, criquets, sauterelles, fourmis, larves de charançons, vers de farine… ce sont autant d’insectes comestibles qui peuvent vous apporter des protéines d’origine animale de grande qualité.

  • Les acides gras : on retrouve les acides gras essentiels dans les insectes. Présents aussi en grande quantité, ces acides gras essentiels agissent sur l’ensemble des systèmes de notre organisme pour assurer son bon fonctionnement. Il y a effectivement l’oméga 3 par exemple qui se trouve en quantité comparable à celle qu’on trouve dans un poisson. On y retrouve aussi l’oméga 6, qui est un acide gras intervenant essentiellement dans la fabrication des membranes cellulaires.
  • Les vitamines et les minéraux : essentiels à notre organisme, les vitamines et les minéraux sont aussi en abondance dans les insectes. Par exemple, dans les larves d’abeilles, on constate une très forte teneur en vitamine D, alors que ce type de vitamine agit pour augmenter les performances et la résistance musculaire. Il intervient également pour une meilleure régénération musculaire. Il y a aussi le calcium qui est particulièrement important pour le maintien de la pression sanguine et la contraction des muscles.

Nutriments les plus importants

Pour être en bonne santé, un apport en nutriments essentiel pour assurer le métabolisme de l’organisme s’avère primordial. De tous les aliments qui existent, les insectes font partie de ceux qui sont des plus riches. Ils représentent une source alimentaire particulièrement intéressante en étant bien pourvus de protéines, d’acides gras et de minéraux. Pour vous besoins en zinc, fer, magnésium, manganèse, phosphore, sélénium et cuivre, vous pourrez les retrouver facilement dans les insectes. Selon les études menées sur certains insectes d’ailleurs, les résultats ont prouvés que leurs protéines sont plus élevées en micronutriments et en graisse saturée.

Que vaut une portion d’insecte ?

Les insectes représentent d’excellentes sources de protéines. Leur consommation procure également de nombreux autres nutriments essentiels à notre organisme. Il faut savoir cependant que la teneur des nutriments varie selon l’espèce et son alimentation. Dans tous les cas, en intégrant les insectes dans vos plats, vous bénéficierez davantage d’acide gras (oméga 3 et oméga 6), mais aussi de plusieurs minéraux tels que le fer, le zinc, le cuivre, le sélénium et le magnésium entre autres. En fonction des insectes d’ailleurs, leurs apports en nutriments peuvent couvrir jusqu’à 100 % de vos besoins quotidiens.

Un aliment idéal pour la musculation ?

Contrairement aux préjugés, les insectes ont bon goût et ne sont pas aussi répugnants qu’ils en ont l’air. Ils sont parfaits pour apporter un complément de qualité et de qualité sur les nutriments dont notre organisme a besoin. Dans un insecte, vous retrouverez les acides aminés essentiels, comme la valine, l’isoleucine, la lysine, l’histidine, la méthionine, la phénylalanine, le tryptophane et la thréonine. Sachant que pour un pratiquant de la musculation, une consommation élevée en protéines favorise la prise de muscle et de force, l’insecte peut parfaitement remplacer la viande.

Comment noteriez-vous cet article ?
Ces articles pourraient vous intéresser :
  • combien de protéine dans les gaufres

    Gaufre – combien de protéine dans un gaufre ?

    Par Legrand Valérie

    La gaufre est un aliment largement répandu dans le monde. Depuis ses origines qui remonteraient en Belgique au XVIIe siècle, ce met à pâte légère s’est largement exporté pour être consommé partout dans le monde....

  • combien de protéine dans les chocolats

    Chocolat – combien de protéine dans le chocolat ?

    Par Legrand Valérie

    Nombreux sont les bienfaits du chocolat sur notre organisme. Un type d’aliment hautement calorique, il est consommé depuis la nuit des temps sous ses différentes formes et variétés. Le chocolat, de par sa composition, se...

  • combien de protéine dans les pommes

    Pomme – combien de protéine dans une pomme ?

    Par Legrand Valérie

    Les sportifs doivent consommer autant de légumes que de fruits. Mais tous les fruits et les légumes se valent-ils tous en ce qui concerne leur teneur en nutriments ? La teneur en protéines varie effectivement selon...

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.