Fromage – combien de protéine dans un fromage ?

NutritionMagazine Legrand Valérie Mis à jour le 06/06/2020

Le fromage est connu pour être un aliment riche en nutriments. Cela explique en partie sa forte présence dans les régimes alimentaires de sportifs. Il est aussi très consommé dans le milieu de la musculation où les besoins en nutriments des athlètes sont particulièrement élevés. Il faut dire que le fromage est une véritable source de protéines, comme c’est le cas de tous les produits laitiers. Il propose aussi plusieurs autres avantages au niveau nutritionnel que nous vous invitons à découvrir à travers cet article spécialement rédigé par l’équipe de Musclehops.fr.

Combien de protéine dans le fromage ?

La forte teneur en protéine du fromage est un fait incontestable. Il est toujours cité parmi les plus grandes sources de cet enzyme. Il faut toutefois savoir que cette teneur en protéine contenue dans ce produit dérivé du lait peut changer selon le type de fromage. En moyenne, on retrouve 23,5 g de protéines dans une portion de 100 g de fromage. Certains types de formage comme le parmesan offre jusqu’à 34 g de protéines par portion alors que le Philadelphia présente un taux de protéines de seulement 6 % soit 6 g par portion. LE choix du type de fromage est donc primordial si vous souhaitez optimiser les apports en protéines lors de sa consommation.

Principes actifs et propriétés dans le fromage

La proportion de protéines dans le fromage est plus élevée que celle que l’on retrouve dans le yaourt. En plus de la protéine, ce produit laitier est aussi une excellente source de calcium.

  • Les protéines : le fromage présente l’avantage de proposer des protéines prédigérées à de fortes doses. Les protéines contenues dans cet aliment seront donc beaucoup plus faciles à assimiler pour l’organisme. Ainsi, elles arriveront plus rapidement au niveau des muscles qui s’en serviront pour encourager l’anabolisme musculaire. L’apport en protéine sera donc plus efficient si vous mangez du fromage qui, d’ailleurs, est plus digeste que les autres produits laitiers. D’ailleurs, la consommation de fromage est aussi un bon moyen de renouveler la flore intestinale par l’apport de probiotiques.
  • Le calcium : la portion de 100 g de fromage remplit 86 % des besoins journaliers de l’organisme en calcium. Parfois délaissé dans le milieu de la musculation, ce minéral joue pourtant un rôle primordial dans le développement des os et des articulations. Le calcium est aussi un acteur important dans le développement des muscles. Il optimise le travail musculaire en agissant en tant que limiteur des risques de crampes. Cela a, à une certaine mesure, un impact sur les performances physiques pendant les entrainements. Ses vertus de renforcement du système nerveux et immunitaire et de régulation du rythme cardiaque sont également connues.
  • Le phosphore : le fromage se distingue aussi par sa forte teneur en phosphore. Ce minéral, qui constitue 33 % du poids du cerveau, joue un rôle primordial dans le système nerveux. Il est aussi un grand acteur de la contraction et la coordination musculaire. Le phosphore, en outre, aide l’organisme à métaboliser les protéines et les lipides et à transmettre les nutriments aux muscles.

Nutriments les plus importants

La consommation du fromage est justifiée par sa grande richesse en protéines, en calcium et en phosphore. Ces nutriments sont primordiaux dans le développement musculaire, mais aussi dans les différents processus de fonctionnement de l’organisme. Il faut aussi savoir que le fromage peut être très riche en matières grasses. La portion contient en moyenne 28,2 g de lipide. Bien sûr, ce taux de gras varie d’un type de fromage à un autre. Il faut, néanmoins, éviter certains types, dont le rapport protéines/lipides n’est pas intéressant.

Que vaut une portion de fromage ?

La portion de fromage est un concentré de protéines prédigérées. L’organisme mettra deux fois moins de temps à assimiler ces protéines qui encourageront de manière optimale le développement musculaire. La portion apporte aussi une quantité importante de calcium (689 mg) et de phosphore (512 mg) très bénéfiques pour l’organisme et qui vous aidera à prendre de la masse musculaire plus rapidement. Pour cela, il faudra, néanmoins, savoir choisir le type de fromage pour profiter des apports optimaux en protéines et en nutriments.

Un aliment idéal pour la musculation ?

Le fromage fait incontestablement partie des aliments les plus adaptés à la musculation. Il constitue une réserve de protéines hautement digestes à la portée des muscles. Mieux encore, pendant l’égouttage, le formage perd une grande partie du lactose contenu dans le lait. Ainsi, il pourra être mangé par les personnes qui présentent une intolérance au lactose. Il faudra seulement faire attention au niveau du taux de lipides contenu dans le fromage. Le fromage blanc sans matières grasses est souvent considéré comme le plus adapté à la musculation.

Comment noteriez-vous cet article ?
Ces articles pourraient vous intéresser :

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.