Le régime paléo : bonne idée ? Mon avis en tant que coach sportif

Nutrition Rodrigue Albanaise Mis à jour le 10/05/2020

Mis à jour le 10 mai 2020

Focus sur le régime paléo.En tant que coach sportif, je suis curieuse des nouvelles tendances ! Or le nouveau régime paléolithique ou paléo m’a fortement attiré ! Le concept semble simple à première vue : retrouver une alimentation naturelle et inspirée de nos ancêtres. En outre pour les sportifs, ce régime permet de perdre du poids et de gagner en énergie.

Présentation du régime paléo

Ce régime a été lancé par un médecin américain Boyd Eaton qui était passionné par les hommes préhistoriques. Pour lui, un régime de baies et de viandes demeurait intéressant à exploiter au regard de la malbouffe ambiante. Il a donc lancé son programme alimentaire et il a fait des émules dans le monde entier. Par la suite ce régime revient à la mode dans les années 2015-2018 et notamment avec des stars du tapis rouge.

Définition de ce régime paléo

Le concept est simple : il faut limiter au maximum les aliments transformés et se concentrer sur la viande rouge, le poisson, les fruits et les légumes. En revanche les boissons gazeuses, le sucre, les céréales et les produits laitiers sont bannis. En outre le régime proscrit l’alcool mais aussi le café et le thé. L’objectif est de donner à l’organisme des sources d’énergie avec un gain de fibre et de protéines.

Les atouts de ce régime paléo

Nourri de façon plus saine, le corps est censé perdre de la masse graisseuse et gagner du muscle. En outre la personne appliquant ce régime améliore son état de santé général. Adieu les reflux ou les problèmes de digestion ! Ce type de nourriture préhistorique revient aux bases et implique des aliments faciles à digérer. Ainsi le fast food mais aussi les édulcorants comme l’aspartame sont complément bannis de ce mode de vie. Certaines personnes voient aussi un gain réel sur leur sommeil et sur leur stress (diminution).

Comment j’ai appliqué ce régime au quotidien

Pour appliquer ce régime pendant 15 jours, j’ai dû me mettre à cuisiner un minimum. En effet manger un menu à base de viande rouge, de fruits et de légumes peut être vite lassant sur une période aussi longue. Ainsi j’ai sélectionné des recettes comme des smoothies au lait de coco, jus de carotte, des salades de concombres, des blancs de poulet aux baies, des courgettes farcies…En cas de creux, je devais simplement piocher dans mes réserves de fruits secs. Bien entendu, je dégustais aussi des soupes de poissons afin d’éviter les sensations de faim.

Lire aussi : Régime hypocalorique pour brûler les graisses : mon avis (coach sportif)

Ce que j’en ai tiré comme enseignements

J’ai beau être sportive, j’aime aussi manger au restaurant. Le régime paléo a donc un peu limité mes sorties car il contient de nombreux interdits. Suite à mes 15 jours, j’ai perdu un kilo de graisse (au regard de ma balance qui mesure mon taux de masse graisseuse et mon taux de masse musculaire). Je regrette l’absence de céréales dans ce régime car j’avoue avoir un faible pour certains mélanges savoureux au petit déjeuner. J’ai donc dû renoncer à mes céréales du matin (arrosés de lait d’amande).

Comment utiliser ce régime de façon générale

Je pense que ce régime permet de faire un déclic au quotidien et de réapprendre les bases d’une alimentation saine. Pour moi, il ne faut pas conserver ce régime sur une trop grande durée car des risques de carences demeurent. L’homme préhistorique ne vivait pas très vieux et ce régime implique déjà la découverte du feu. Copier ses ancêtres est donc amusant et intéressant sur une période courte. De plus, ces ancêtres ne pratiquaient pas de sessions de sports intenses comme moi. Alors parfois oui, le café est une bonne chose dans ma vie de coach sportif !

3.4/5 - (19 votes)
Comment noteriez-vous cet article ?
3.4/5 - (19 votes)
Ces articles pourraient vous intéresser :
  • protéine dans oeuf

    Combien de protéine dans un oeuf ?

    Par Rodrigue Albanaise

    Mis à jour le 29 avril 2020 L’œuf fait incontestablement partie des aliments phares des amateurs de musculation. Grâce à sa très forte teneur en protéines et en nutriments, certains athlètes en consomment un peu...

  • combien de protéine dans les algues

    Algue – combien de protéine dans une algue ?

    Par Rodrigue Albanaise

    Mis à jour le 20 mai 2020 Une algue est une espèce végétale poussant dans un milieu aquatique. Comptant jusqu’à plus de 20 000 variétés, plus d’une cinquantaine constituent des algues alimentaires. Sur le marché, vous...

  • combien de protéine dans les lentilles

    Lentille – combien de protéine dans la lentille ?

    Par Rodrigue Albanaise

    Mis à jour le 3 mai 2020 La lentille est parfois qualifiée de viande végétale. En effet, ce légumineux est très apprécié, notamment en France, pour ses qualités nutritionnelles, mais aussi pour son goût agréable...

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.