Comment augmenter sa testostérone ?

Dans une optique de prise de masse musculaire, la testostérone est une aide précieuse. Mais lorsqu’on vieillit, le taux de testostérone diminue drastiquement. Et oui ! On n’a pas des hormones adolescentes toute sa vie.

Pour garder tout de même un bon taux d’hormones stéroïdiennes dans l’organisme, il existe quelques techniques simples. Certes, vous n’obtiendrez pas la musculature de Schwarzy, mais au moins, vous pourrez maintenir vos gains musculaires le plus longtemps possible.

À quoi sert la testostérone ?

Principale hormone sexuelle de l’homme, elle est produite par les testicules (dans une moindre mesure par les ovaires chez les femmes) et joue un rôle clé dans la libido et la sexualité. De plus, un taux élevé de cette hormone est généralement synonyme de bonne santé, de confiance, de concentration et de bien-être. Enfin, et cela concerne surtout les pratiquants de musculation, c’est est un anabolisant naturel d’une grande efficacité, d’où les “cures” (dopages) de testostérone que s’injectent certains bodybuilders.

Les techniques (naturelles) pour augmenter son taux de testostérone

Augmenter ou maintenir un taux de testostérone suffisant est indispensable pour prendre du muscle. En réalité, et nous allons le voir, la meilleure façon pour arriver à un résultat satisfaisant est de simplement suivre une diète équilibrée, s’entraîner, et bien se reposer. Le minimum que tout Go Muscu effectue, n’est-ce pas ?

Lire aussi : Régime sans sucre pour sa perte de poids en musculation

Perdre du gras et maintenir un poids équilibré

Selon les endocrinologues, le gras est un facteur essentiel de la perte de testostérone. Pire, il favorise grandement l’activité des œstrogènes (hormones femelle) dans l’organisme, d’où chez certains hommes obèses, un gonflement des glandes mammaires (gynécomastie). Pour éviter ce genre de désagrément, un seul remède : perdre du gras.

Mais attention. Si vous vous restreignez trop, votre organisme va se mettre sur le mode ‘famine’ et réduire la production des hormones non-nécessaires à votre survie immédiate, comme la testostérone. Trouver l’équilibre et s’y maintenir, tel est le secret.

Bien dormir (7 à 8 heures par jour)

Le rythme circadien a besoin de 7 à 8 heures par jour de sommeil. C’est un fait. Certes, individuellement, cette durée peut varier, mais pour que votre organisme fonctionne au mieux, il faut rester dans cette moyenne. Essayez, et vous constaterez qu’au réveil, votre érection est plus forte. La raison ? Votre testostérone est mieux régulée. Alors, apprenez à bien vous reposer.

Éviter le stress au maximum

Le stress est le mal de l’époque. Source de troubles psychosomatiques, il libère également une hormone appelée le Cortisol. Or, la production de Cortisol a pour conséquence de stopper celle de la testostérone. Pour faire simple, être stressé = pas musclé.

Privilégier l’intensité lors d’un effort physique

Cette technique va plaire aux pratiquants de musculation. Pendant un effort, le corps libère principalement de la testostérone. Or, plus l’effort est intense et court, plus la libération est forte. Privilégiez donc des exercices poli-articulaires afin de travailler au maximum en profondeur. Recherchez l’intensité lors d’un effort, en essayant, bien sûr, de ne pas vous blesser.

Ne pas boire d’alcool ou très peu

Pas besoin d’explication, tous les hommes ont déjà expérimenté ce phénomène. À haute dose, l’alcool (et le cannabis) tue la libido.

Une vie saine pour un taux de testostérone au top !

Il n’y a pas de remède magique pour augmenter votre testostérone naturellement. Il suffit de rester dans la mesure et de suivre un régime de vie sain et ordonné. De l’exercice, du repos, de la viande, ou protéine végétale (hors soja), en suffisance, et vous devriez vite constater des résultats. Désir, force, muscles, confiance… Un homme un vrai !

Comment augmenter sa testostérone ?
4.8 (96.67%) 12 votes
muscleshop.fr