Comment bien choisir son home trainer ?

Entrainement Rodrigue Albanaise Mis à jour le 09/06/2020

Le home-trainer est le meilleur compagnon des cyclistes lors des entrainements indoor, mais aussi pendant les échauffements et lors de la récupération. L’appareil s’avère aussi très pratique pour les amateurs qui souhaitent faire du vélo sans sortir de chez eux. Dans les deux cas, il est primordial de savoir opter pour le modèle idéal, celui qui répond parfaitement à ses besoins. En effet, les performances des professionnels dépendent en partie des caractéristiques du home-trainer. Chez les amateurs, le confort et la facilité d’utilisation seront les critères de choix les plus importants. Comment bien choisir son home-trainer ? L’équipe de muscleshop.fr vous répond à travers cet article.

Choisir en fonction du prix

D’une manière générale, le prix reste le plus important critère de choix d’un home-trainer. Comme les autres équipements sportifs, il est classé en plusieurs gammes. Les constructeurs proposent donc différents modèles aux caractéristiques variant en fonction de la gamme. Chaque gamme aura aussi sa fourchette de prix. Les modèles les plus basiques coûtent les moins chers. Vous dépenserez entre 60 € et 180 € pour l’achat de ces modèles basiques. Bien sûr, ils serviront uniquement pour s’entraîner. Ils ne présentent aucune fonctionnalité supplémentaire comme un tableau de bord pour suivre les différents paramètres de chaque séance. Il faudra se tourner vers des modèles de gamme intermédiaire pour profiter de ces fonctionnalités. Ces home-trainers coûtent entre 200 € et 350 €. Il faudra payer jusqu’à 700 € et plus pour l’achat de modèles haut de gamme. Il s’agit généralement de home-trainers connectés très complets. Ils permettent de s’entrainer sous l’assistance d’un logiciel ou d’une application mobile.

Le système de freinage et le niveau de résistance

Le système de freinage fait partie des pièces maîtresses d’un home-trainer. Il fournit la résistance qui entrainera l’effort lors du pédalage. Il existe plusieurs types de systèmes de freinage pour les home-trainers :

  • La cage à ailettes : il s’agit du système le plus ancien et le plus basique. Sur ce type de système de freinage, il sera impossible de choisir les niveaux de difficulté et l’émission de bruit sera particulièrement importante et donc dérangeante. On retrouve de moins en moins de home-trainers dotés de cage à ailettes sur le marché.
  • La résistance à fluide : un fluide est utilisé dans le boîtier pour créer la résistance. Il ne sera pas non plus possible de choisir le niveau de résistance. Ce système de freinage est beaucoup moins bruyant, mais le boîtier et le rouleau qui entre en contact avec le pneu chauffent beaucoup pendant les séances d’entrainement. Cela peut entrainer une usure plus rapide du pneu.
  • Le système de freinage magnétique : il s’agit du type de système le plus courant. Des jeux d’aimants sont placés dans le boîtier afin de créer la résistance. Le choix de niveaux de difficulté est beaucoup plus large et le pédalage est beaucoup plus fluide et réaliste. Ce type de système de freinage demande aussi très peu d’entretien home-trainer et présente pourtant une longévité exceptionnelle.
  • Le système de freinage électromagnétique : monté sur les home-trainers haut de gamme, il supporte des puissances allant au-delà de 900 W réparties sur plusieurs niveaux très distincts. Le niveau de difficulté peut changer automatiquement lors de simulation de pistes réelles pour les modèles connectés. Vous trouverez dans le banc d’essai des home-trainers connectés équipés de système de freinage électromagnétique.

Les autres critères de choix

En plus de ces deux principaux critères, vous devez aussi prendre en compte d’autres paramètres lors du choix de votre home-trainer.

  • Les roues compatibles : en général, les home-trainers peuvent accueillir des roues de 26’’ à 29’’ à 700 C. Lors de l’achat, il faudra toutefois vérifier que la roue de votre vélo est compatible avec le home-trainer.
  • Le volant : plus sa masse sera importante, plus le niveau de difficulté disponible sera élevé. Si vous cherchez à réaliser des exercices à forte intensité, il faudra opter pour un modèle disposant d’un volant de plus de 10 kg.
  • La stabilité : la structure du home-trainer doit être assez solide pour rester stable même lorsqu’elle est très sollicitée. Cela assure votre sécurité et la longévité de l’appareil.
  • Les fonctionnalités : le tableau de bord relié à des capteurs, la connexion Wifi ou Bluetooth, les systèmes de réglages de niveaux, les systèmes audio embarqués augmentent l’efficacité et le confort des home-trainers.
Comment noteriez-vous cet article ?
Ces articles pourraient vous intéresser :
  • Choisir Coach Sportif

    Comment choisir son coach sportif ?

    Par Legrand Valérie

    Très bénéfique pour la santé, le sport vous permet notamment de prendre soin de votre corps et de vous sculpter une silhouette de rêve. Être seul peut s’avérer frustrant à la longue. Toutefois, pour garder...

  • secher gants de boxe

    Comment sécher ses gants de boxe ?

    Par Rodrigue Albanaise

    Les gants doivent sécher rapidement parce qu’ils sont soumis à l’humidité lors de son utilisation. En étant fabriqués avec du cuir ou du similicuir la plupart du temps, ils ne laissent pas passer la transpiration....

  • barre de traction plafond ou porte

    Barre de traction plafond ou porte ?

    Par Rodrigue Albanaise

    La pratique de tractions est indispensable lorsque vous comptez prendre de la masse au niveau des muscles du haut du corps. Ces exercices vous permettent de travailler plusieurs zones musculaires sans avoir besoin de matériel...

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.